La proclamation de la République rwandaise - le 28 janvier 1961

Le Congrès ou le coup d'Etat de Gitarama du 28 janvier 1961

Le 28 janvier 1961, les leaders hutu organisèrent à Gitarama une réunion de tous les élus communaux et se prononcèrent en faveur de la forme républicaine de l'État et élirent par bulletin secret le Premier Président du Rwanda en la personne de Dominique Mbonyumutwa, tandis que Grégoire Kayibanda fut investi en tant que Premier Ministre. Les élections législatives connues sous l'appellation de Kamarampaka, furent organisées le 25 septembre 1961 et furent également remportées par le Parmehutu à 77,7% des voix. La question du Roi ayant été posée lors de ces élections, elle fut définitivement tranchée, les républicains obtinrent 80% des suffrages. Le Roi s'exilera aussi définitivement.

Après les consultations populaires du 25 septembre 1961, l'assemblée législative s'attela par priorité à la question du régime constitutionnel pour la nouvelle république. La question fut débattue dans sa séance du 4 octobre 1961. L'assemblée législative se prononça pour un État républicain et un régime présidentiel fort. Le président serait à la fois Chef de l'État et Chef du Gouvernement. Il serait élu par l'Assemblée législative en son sein au bulletin secret et à la majorité des 2/3. L'élection eut lieu le 26 octobre 1961 et fut remportée par Grégoire Kayibanda par 34 voix sur 44. Le 1er juillet 1962 fut proclamée l'indépendance du Rwanda.

Documents à consulter :F_Reyntjens_Proclamation_Republique.pdf